restrictions

Le film de l'hommage aux Freinet à l'occasion de l'émission du timbre en leur honneur

 

Le timbre Freinet : un engagement Amis de Freinet et ICEM.

Vence et Le Bar-sur-Loup

La première demande faite à La poste date de 1995 pour le centenaire de Freinet (Henri Portier). Elle été réitérée en 2015 pour la commémoration des 50 ans après la mort de Freinet (Denis Morin). Février 2018 nous apprenions qu'un timbre « Célestin et Élise Freinet » était programmé pour octobre. En juin de la même année le CA des AdF a été invité à collaborer avec Frédérique Vernillet, la graphiste chargée de dessiner ce timbre, et de présenter les pédagogues, mais nous étions tenus au secret, la date d'émission n'étant pas certaine. Nous n'avons été autorisés à annoncer la vente pour le 15 octobre et l'oblitération Premier jour les 12 et 13 précédents, que le 28 août 2018.

Vence étant un des deux lieux avec Paris, retenus pour l'oblitération « Premier jour », nous avons organisé Jacques Jourdanet, Georges Hérinx, Marysia Milewski et Michel Mulat un événement local permettant de rappeler qui étaient Célestin et Élise Freinet, et le positionnement du mouvement Freinet par rapport aux grands débats actuels sur l'éducation. Une exposition a été installée à Vence, où Célestin et Élise ont terminé leur carrière et leur vie (12-13 octobre), exposition aussitôt remontée au Bar-sur-Loup (du 15 au 18 octobre), à partir duquel le mouvement a été initié.

Les deux municipalités de Vence et du Bar-sur-Loup nous ont été d'un grand secours, parce que, si nous sommes rompus à l'organisation de congrès, nous étions quelque peu hésitants face à une situation nouvelle pour nous. Quel serait notre public ? Tous nos remerciements à toutes les personnes qui nous ont accueillis et aidés, aussi bien dans les mairies de Vence et du Bar-sur-Loup que villa Alexandrine.

A Vence nous avons fait oblitérer « Premier jour » plus de 150 enveloppes décorées principalement par les Amis de Freinet, mais aussi de l'ICEM. Nous avons pu discuter avec des anciens des écoles Freinet du département. Des contacts ont été établis qui nous permettront de recueillir de nouveaux témoignages. Du vendredi matin au samedi midi, villa Alexandrine, nous avons accueilli, quasi sans discontinuer, des visiteurs que nous avons guidés dans notre exposition, leur présentant aussi bien notre histoire que notre pédagogie de la maternelle à l'après baccalauréat. Nous avons reçu les enfants du Pioulier.

Mais les visiteurs avaient manifestement un temps limité à consacrer à une exposition de cette ampleur. Nous n'avons pu tenir qu'une seule des 4 projections-débat an­noncées. Les écrans présentant des documents en lien avec la correspondance n'ont pas été regardés. Sans doute trouveront-ils un autre espace de diffusion.

Au Bar-sur-Loup, malgré les horaires, nous avons presque toujours pu accompagner des visiteurs dans les caves du château où nous étions installés. Nous avons pu montrer des films. Une classe de CP nous a rendu visite. La journée «imprimerie pour petits et grands », selon les techniques anciennes d'impression et de gravure sur bois, conduite par l'association Xylophil, a été une réussite : nous avons reçu le centre aéré avec un groupe de 25 enfants le matin et une dizaine de petits l'après-midi. La projection-débat a largement dépassé les horaires annoncés le mardi soir, avec un public d'une vingtaine de personnes.

Mais a été exprimée dans les deux communes, la volonté d'un après auquel nous souhaitons être pleinement associés. Nous nous sentons concernés par le projet de parcours européen des pédagogues (Héloïse), en lien avec le Parc Naturel Régional, la villa Alexandrine et les quatre communes que sont Gars, Le Bar-sur-Loup, Saint-Paul et Vence. Nous sommes en mesure d'aider la médiathèque de Vence, qui prendra bientôt le nom d'Élise et Célestin Freinet, à compléter son fonds d'archives déjà commencé. Notre vidéothèque est en capacité de nourrir un ciné-club régulier à la fois historique et actuel, présentant la pédagogie Freinet. Mme le maire pourra compter sur notre aide pour offrir aux enfants des ateliers d'imprimerie et de gravure.

D'une manière générale nous pouvons être des partenaires pour des projets qui viseraient à intégrer pleinement Célestin et Élise Freinet dans le patrimoine régional, toujours en recherche de témoignages.

01/11/2018

Michel Mulat

pour l'équipe organisatrice et animatrice