Un conte Orange pour soirées sans livebox.

Depuis plus dune semaine, loin de chez moi, je recevais une à deux fois par jour, sur mon téléphone, un message d'Orange s'excusant de ma coupure de livebox, laquelle devrait durer jusqu'au 27 janvier, et me proposant une solution sur téléphone portable tout à fait adaptée au télétravail pandémique. Je n'étais pas pressé de rentrer chez moi dans ces conditions. Pourtant je m'y suis trouvé contraint...

 

 

Ce sont les contes  modernes qu'on peut se raconter le soir à la veillée dans nos campagnes.