Le montage par réductions successives.

L'arrivée du montage numérique a bouleversé nombre de pratiques traditionnelles.

On frappe à ma porte pour me dire qu'un arbre va être abattu sur le parking de mon village et qu'il me faut déplacer ma voiture.

Je prends ma caméra sans savoir ce que je vais en faire. Aucun scénario préalable. Aucun projet. Aucun écrit.

Ce n'est pas le premier arbre que je vois abattre. J'ai déjà coupé des arbres et sais donc globalement comment on procède. Mais les conditions ne sont jamais les mêmes.

Je vais dévoir improviser. Choisir des angles sans danger pour ma personne. Montrer le dispositif. Tourner des séquences longues pour ne rien manquer de l'évènement en cours.

Comprendre en tournant.

Je place l'ensemble des rushes sur ma time line. Ils sont peu nombreux puisque la caméra tournait presque en continu y compris pendant mes déplacements, "au cas où...".

22 plans de durées variables.

Je rajouterai éventuellement des photos par la suite.

Montage 9 mn

 

 

Montage 3 mn

 

 

Ci-dessous les rushes dans leur intégralité pour exercice de montage par réductions successives.

Contrairement au documentaire réalisé à partir d'un scénario préalable, les possibilités sont ici quasi infinies. Y revenant dans un mois je ferais un tout autre film, avec une autre sensibilité.

 

 

Merci à Éric et Joël

Mm