restrictions

 

Pendant la RIDEF de Nantes

nous avons pu visiter l'école de Joël.

Pour que les enfants ne se salissent pas,

pour que les enfants déchirent leurs pantalons en tombant

pour qu'on puisse les surveiller dans leurs moindres faits et gestes

plutôt que leur apprendre à vivre ensemble

on les a parqués dans des cours goudronnées

avec un toboggan en plastique au milieu.

Pourtant on peut faire autre chose en impliquant les parents, les associations, les mairies, son administration.

Pas facile, mais la preuve

ON PEUT Y ARRIVER.